Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Air Mauritius en zone cyclone

Air Mauritius se trouve actuellement dans une impasse financière qui risque dans l'immédiat de coûter la place à 600 salariés de sa filiale Airmate Ltd qui intervient sur plusieurs domaines tels que les ventes de billets, services bagages, centre d'appel.

Pour Airmate, cela représente un coup dur car la société embauchait 800 salariés.

La situation entre la maison mère Air Mauritius et Airmate s'était compliquée ces dernier mois après la mise à pied du Président Directeur Général d'Airmate qui ne c'est pas révélé bon gestionnaire selon Air Mauritius.

Mais ce n'est pas seulement à cause d'Airmate qu'Air Mauritius est en difficulté. En effet, la compagnie nationale avait mal fini l'année 2014 avec une réduction de ses fonds propres de 9.8% passant de 77.9 millions d'euros à 70.02 millions d'euros. La compagnie accuse un passif de 316 millions d'euros.

D'autre part, il y a eu une mauvaise appréciation dans le calcul de la couverture carburant qui pourrait coûter 25 millions d'euros à la compagnie. Air Mauritius avait tablé sur un prix du baril de pétrole entre 90 et 100 dollars alors qu'il se situe aujourd'hui dans une fourchette entre 50 et 60 dollars.

Le 13 février 2015, la compagnie nationale Mauricienne publiait ses résultats pour le T3 de l’exercice financier 2014-2015. Elle avait enregistré un déficit de 2,7 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 123,7 millions d’euros. La baisse de la parité euro - dollar et le renchérissement de la roupie mauricienne par rapport à l'euro avaient causé une augmentation de 5 millions d’euros des coûts de la compagnie. La réévaluation des actifs et passifs au cours du trimestre, avait aussi eu un impact négatif, chiffré à 3 millions d’euros. Ces deux facteurs financiers avaient ainsi entraîné une perte cumulée de 8 millions d’euros dans les comptes.

Enfin, Air Mauritius avait mené une stratégie de conquête de touristes Chinois en augmentant ses capacités entre la Chine et l'Ile Maurice. Malheureusement, la dépense de moyens financiers n'a pas été au rendez-vous.

En effet, la demande n’a pas suivi l’offre. Durant le premier semestre de 2014, les arrivées de la Chine ont augmenté de 51 % par rapport à l’année précédente, soit la plus forte progression pour la période. Or, en fin d’année, le nombre de touristes chinois a chuté de quelque 10 %.

En janvier 2015, cette tendance s’est maintenue avec une baisse d’environ 27 %, pour atteindre les 4 924 arrivées. Entre octobre et décembre 2014, Air Mauritius a offert 12 206 sièges supplémentaires – soit 53% de plus par rapport à la même période l’année précédente - sur ses destinations en Chine.

Mais la croissance des ventes a été faible, entraînant une baisse du taux de remplissage, passant de 78,6% à 52,6% avec des conséquences négatives directes sur le résultat financier d’Air Mauritius.

La Direction d'Air Mauritius reconnait les difficultés de l'entreprise mais indique également qu'ils sont solvables. Reste à revoir sa stratégie de développement afin de rester indépendante.

Tag(s) : #Air Mauritius

Partager cet article

Repost 0