Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

IMG_3517.JPGL'agence de notation Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note de la compagnie aérienne Qantas, à BB+ après  l'avertissement sur résultats lancé par la compagnie Australienne en proie à une inflation de ses coûts opérationnels.

 

Cet abaissement de la note de S&P est d'autant plus justifié suite à l'annonce de Qantas, le 5 décembre, d'une perte imposable sur le premier semestre de l'exercice budgétaire en cours (juillet-décembre), sous l'effet d'une forte hausse des coûts de carburant, de la cherté du dollar australien et de la concurrence accrue des transporteurs étrangers.

D'autre part, Qantas est confronté à sa situation géographique éloignée par les destinations les plus prisées telles que l'Europe ou les Etats-Unis. Ceci est un dès problème majeur que rencontre la compagnie selon le PDG, M. Joyce.

 

Qantas s'est engagé depuis deux ans dans un plan de restructuration afin de redresser les comptes de la compagnie, mais après l'annonce du profit warning, il semblerait que des licenciements sont à venir avec 1000 salariés qui seront licenciés sans compter les réductions de salaires.

 

Cependant Qantas dénonce une concurrence déloyale de la part de Virgin Australia qui est contrôlée par Singapores AIRLINES, Air New Zealand et Etihad et qui ont des subventions de leur gouvernement respectif leur permettant ainsi de proposer des billets d'avions défiant toute concurrence à Qantas notamment sur les lignes intérieures Australiennes.

 

Il est clair que des contribuables étrangers qui servent les intérêts de leur compagnie pour concurrencer sur un territoire autre que le leur, il fallait y penser.

Tag(s) : #Qantas

Partager cet article

Repost 0