Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

IMG00521-20110628-1822Le modèle économique de Ryanair risque d'être remis en cause en France suite aux plaintes du groupe Air France - KLM qui juge que Ryanair profite des subventions des petits aéroports pour venir exploiter leur ligne. Bruxelles est en train d'étudier ces plaintes dans le but de durcir l'acquisition des subventions des aéroports.

 

En fait, Air France - KLM  qui a déposé plainte contre 25 aéroports en France, veut dénoncer les subventions qui visent à attirer les compagnies à bas-coût sur leur tarmac.

 

Comment cela se passe-t'il?

Afin d'attirer les compagnies aériennes, les aéroports jouent la carte de la modération tarifaire aussi bien dans l'accompagnement promotionnel des lignes des transporteurs. Un système qui a finit par provoquer des dérives de la part de certains aéroports qui ont transformé le soutien marketing en subvention déguisée pour le compte de Ryanair, essentiellement. Pour convaincre Ryanair d'ouvrir une ligne, de nombreux aéroports, ont octroyé des rabais sur le prix des prestations, et de manière non pas temporaire comme l'autorise Bruxelles, mais pérenne. Certaines plates-formes font même cadeau des coûts d'escale. Au bout du compte, les aides se comptent en millions d'euros en échange des milliers de passagers Européens transportés par Ryanair. Ce système est jugé contraire aux règles européennes selon Air France -KLM qui a déposé plainte à Bruxelles.

 

Ces subventions sont d'autant plus contraires aux règles européennes de la concurrence qu'elles ne sont ni temporaires ni dégressives dans le temps. Au plus, les mesures d'aides octroyées à Ryanair sont souvent financées par le produit des redevances payées par les autres compagnies présentes sur ces aéroports », soulignait Air France en mars 2010, le jour où elle rendait publique sa plainte.

 

 

Tag(s) : #Ryanair

Partager cet article

Repost 0